Les vitamines contre la chute de cheveux

Quelles vitamines pour stopper la chute des cheveux ?

Comment la chute des cheveux se produit-elle, que peut-on faire pour y remédier et comment l’arrêter ? Tout ce que vous devez savoir sur une question particulièrement contrariante.

Même le jeune âge ne vous empêche pas de perdre vos cheveux. Elle peut survenir à 25 ans, à 35 ans ou plus tard dans la vie. Les cheveux commencent à s’affiner chez tout le monde à l’âge de 25 ans, et c’est tout à fait naturel.

Les cheveux tombent plus vite qu’ils ne repoussent. La perte de cheveux est définie comme la perte de plus de 100 cheveux par jour. Chez les hommes, la perte de cheveux commence dans la trentaine ou la quarantaine. La perte de cheveux héréditaire touche jusqu’à 80 % d’entre eux, ce qui se traduit par un recul de la ligne des cheveux et une zone chauve circulaire à l’arrière de la tête.

Il peut être bénéfique de prendre du finastéride dès que possible et aussi longtemps que possible, ou d’appliquer du minoxidil ou de la mélatonine par voie topique. La perte de cheveux diffuse, qui touche aussi bien les hommes que les femmes et peut être causée par divers facteurs, est plus difficile à appréhender.


La perte de cheveux chez les femmes survient plus tard dans la vie

La perte de cheveux ne commence souvent pas chez les femmes avant le début ou le milieu de la cinquantaine, mais elle a un impact émotionnel plus important sur elles. 42 % des Allemandes pensent qu’avoir des cheveux bien coiffés leur ouvre des portes et que les soins capillaires sont essentiels.

Selon les résultats d’un sondage Statista, 10 % d’entre elles pensent que leurs cheveux les ont « toujours aidées à avancer » en termes de réussite. Lorsque les cheveux tombent, il y a évidemment beaucoup d’inquiétude.

Selon une étude du Dr Wolff Research, la perte de cheveux touche une femme sur quatre et un homme sur deux.

Ce phénomène est dû à un certain nombre de facteurs : Les fluctuations hormonales, les facteurs héréditaires, la maladie et le stress, associés à une mauvaise alimentation, peuvent avoir un impact négatif sur la structure des cheveux.

Découvrez  Comment prendre soin de ses cheveux secs ?

=> Découvrez le meilleur complément alimentaire pour la chute de cheveux bio dans ce comparatif !

La perte de cheveux est héréditaire

La perte de cheveux héréditaire d’origine hormonale est la plus répandue. Elle touche plus de la moitié des hommes et près de 40 % des femmes d’âge moyen. En conséquence, le taux de croissance des cheveux est ralenti d’une part, et la durée de croissance active des cheveux est raccourcie d’autre part.

Selon le Dr Rolf Bayersdörfer, responsable du développement des produits de coiffure chez Schwarzkopf & Henkel, il en résulte une perte de cheveux, un recul de la ligne des cheveux ou « dans le pire des cas, une calvitie totale ».


La perte de cheveux est causée par une variété de facteurs

Les chutes de cheveux et les vitamines
  • Les gènes. L’apparition et l’intensité de la perte de cheveux sont à la fois héréditaires et font partie du processus normal de vieillissement. La densité initiale des cheveux a également un impact.
  • Les changements hormonaux chez les femmes, comme l’arrêt de la pilule, la naissance d’un enfant ou la ménopause, sont des facteurs clés.
  • Les radiations et les médicaments puissants sont utilisés pour traiter le cancer (chimiothérapie).
  • Les maladies du foie et du cuir chevelu, ainsi que les infections par le VIH.
  • Le diabète, les problèmes de thyroïde et de glandes surrénales sont des exemples d’anomalies hormonales.
  • Carence en vitamines, minéraux (en particulier le fer), oligo-éléments et acides aminés.
  • La perte de cheveux peut être causée par n’importe quelle maladie, y compris la fièvre.

« Il est crucial d’évaluer ce qui s’est passé huit à dix semaines avant le début de la chute des cheveux », explique le Pr Michaela Axt-Gadermann, dermatologue et spécialiste de FIT FOR FUN, « car les cheveux ne font que passer de la phase de croissance à la période de repos, qui dure deux à trois mois. »

« Par conséquent, une forte fièvre peut entraîner une chute de cheveux deux mois plus tard. De même, l’accouchement, les régimes sévères, l’arrêt ou la modification des médicaments, les interventions. »

Tout cela entraîne une perte de cheveux transitoire, qui s’estompe normalement au bout de deux à trois mois. La chute des cheveux résulte d’un manque de nutriments atteignant les racines des cheveux en cas de malnutrition, mais elle ne s’arrête pas d’elle-même.

Les carences en fer et en zinc sont particulièrement préoccupantes. Le tableau ci-dessous indique les autres besoins de vos cheveux.


Quelle est la cause de la chute de mes cheveux ?

Si votre chute de cheveux dure plus de deux ou trois mois (100 cheveux par jour ou plus), vous devez consulter votre médecin de famille pour en connaître la cause.

Découvrez  Comment arrêter la chute de cheveux pour un homme ?

Cela implique des analyses de sang pour déterminer les niveaux et le stockage du fer, ainsi que d’autres tests (ferritine). « Lorsque le taux de ferritine est faible, les femmes présentent fréquemment une perte ou un éclaircissement des cheveux. Cependant, il ne faut pas procéder à un remplacement du fer sans connaître ces valeurs » suggère Axt-Gadermann.

En outre, la glande thyroïde devrait être examinée par le médecin : La perte de cheveux peut être causée à la fois par un fonctionnement excessif et insuffisant. « De nombreuses personnes ayant été impactées par le stress ont signalé une perte de cheveux », ajoute le spécialiste. Le mécanisme reste toutefois inconnu. Les athlètes doivent être conscients de ce qui suit :

Les cheveux s’assèchent à la suite de lavages fréquents. Les cheveux longs qui sont souvent lissés ou séchés au sèche-cheveux peuvent se casser, donnant l’apparence d’une perte de cheveux. Il est préférable de les laisser sécher à l’air libre car toute thérapie prend deux à trois mois pour faire effet.

La perte de cheveux peut être évitée grâce à un régime alimentaire

Une alimentation déséquilibrée est souvent la cause de la chute des cheveux. En effet, un développement sain des cheveux nécessite une quantité suffisante de fer, de zinc, de vitamines B, d’acide folique, d’acides gras oméga-3, de vitamines A, C et E.

Il y a aussi les acides aminés essentiels, les oligo-éléments et les minéraux. La chute des cheveux peut être ralentie par une combinaison appropriée de ces éléments de base. Le cycle de croissance des cheveux est perturbé lorsqu’il y a un déficit.

Tout d’abord, remplacez la farine blanche par des céréales complètes, le riz brun par du riz étuvé, réduisez votre consommation de sucre, mangez plus de fruits et de légumes et consommez régulièrement des fruits de mer gras.

Les végétariens peuvent remplacer le poisson par de l’huile de lin, de bourrache ou de chanvre de haute qualité. Ensuite, l’alimentation complète doit être composée de produits frais, idéalement biologiques, de deux litres d’eau par jour et de l’évitement des polluants comme l’alcool et la cigarette. C’est la quintessence de la cuisine de la beauté.


Les vitamines et minéraux les plus importants pour prévenir la chute des cheveux

  • L’insuffisance en fer est assez fréquente dans le monde, surtout chez les femmes. Selon des études menées en France, 60 % des femmes souffrant d’une perte de cheveux diffuse présentaient un déficit considérable en fer. Le foie, les haricots et le son de blé sont tous de bonnes sources de fer. Son absorption et son utilisation sont améliorées par la vitamine C.
  • La biotine est une vitamine B connue pour favoriser le développement des cheveux et la santé des cheveux et des ongles. L’acide pantothénique, que l’on trouve principalement dans le bœuf, les œufs de poule, le lait et les oranges, augmente la prolifération des cellules dans les follicules pileux.
  • Le zinc est un oligo-élément essentiel pour les cheveux puisqu’il intervient dans la synthèse de la kératine. La chute des cheveux peut résulter d’un déficit. La carence en zinc est fréquente chez les végétariens stricts car il est présent dans le fromage, le lait, les œufs et la viande.
  • La L-lysine est un acide aminé soufré qui joue un rôle dans la croissance des cheveux. Cet élément de construction fondamental ne doit pas être absent si la perte de cheveux diffuse ou génétique est traitée par des compléments alimentaires.
Découvrez  Quand appliquer un masque sur ses cheveux ?

Les pilules contre la chute des cheveux

Les vitamines et les oligo-éléments contre la chute des cheveux sont également disponibles sous forme de comprimés en tant que compléments alimentaires pour les personnes qui souhaitent être sûres.

Ceux-ci contiennent normalement du silicium, du magnésium, du potassium et du cuivre, en plus des ingrédients indiqués ci-dessus, et sont conçus pour favoriser la repousse et la brillance.

=> Comment stopper la chute de cheveux chez la femme ? La réponse dans cet article !

Rate this post
Soigne Tes Poils Persona

Pierre

Plus de publications

Magicien des bons plans !

Retour en haut