Quels sont les dangers de l'épilation

L’épilation est-elle mauvaise pour la santé ?

Les influences d’une culture plus soucieuse de la beauté physique se reflètent dans notre vie quotidienne, nous poussant à rechercher la perfection jusqu’à l’obsession. Sans entrer dans le domaine de la chirurgie esthétique, qui est la manifestation la plus extrême de cette tendance, il existe de nombreux traitements auxquels nous soumettons notre corps quotidiennement, selon une routine désormais bien établie. Ce phénomène est particulièrement visible dans la perception qu’ont de nombreuses personnes du désir de toujours apparaître sous leur meilleur jour.

Dans un crescendo d’attentes et de modèles à poursuivre, le maquillage, les traitements de beauté et l’épilation font partie des nombreuses thérapies visant à améliorer l’attractivité physique. Parmi elles, le désir d’une peau impeccable et sans imperfection occupe une part importante de nos pensées. Que l’on ait recours à l’épilation à la cire, à l’épilation ou aux appareils à lumière pulsée, l’objectif est le même : éliminer les poils indésirables le plus longtemps possible.

En réalité, des décennies d’influences culturelles ont profondément marqué la façon dont les gens considèrent leur corps, normalisant ainsi l’épilation de tout ou partie des poils. L’épilation est actuellement une technique populaire, et la technologie s’efforce de produire des méthodes plus inventives et efficaces. Ainsi, on est passé de l’épilation à la cire, encore largement utilisée, aux technologies actuelles de la lumière pulsée et du laser, sans oublier l’immense succès de l’épilateur électrique.

Tout porte à croire que ces approches ont le vent en poupe, dans le but d’atteindre des niveaux de satisfaction toujours plus élevés en matière d’épilation. Cela s’est traduit par une expansion rapide des centres de beauté spécialisés, ainsi que par une adaptation tout aussi rapide du marché, avec une pléthore d’articles à usage domestique. La lumière pulsée, en particulier, a suscité l’intérêt du secteur en raison de ses nombreux avantages par rapport aux procédures d’épilation traditionnelles. Mais peut-on vraiment parler d’efficacité ? Vous apprendrez ici comment elle fonctionne et quand il vaut mieux s’en éloigner.

En ce sens, vous devez rechercher trois choses dans un appareil d’épilation :

  • La sécurité
  • Efficacité
  • Commodité

C’est sur le premier élément de la liste – la sécurité – que nous voulons concentrer nos efforts, car une grande partie de la discussion concernant les éventuels effets négatifs de l’épilation tourne autour de cet élément.


L’importance des poils sur notre corps

Avant toute chose, il est essentiel de réaliser que, contrairement aux idées reçues, le poil est une partie anatomique tout à fait naturelle. Il n’y a aucune raison hygiénique ou sanitaire d’enlever les poils, à l’exception de troubles tels que l’hirsutisme, qui sont de véritables maladies pouvant être débilitantes. Il s’agit donc d’une décision purement esthétique et culturelle.

Il existe 5 millions de follicules pileux sur l’ensemble du corps humain, à l’exception des régions palmaire et plantaire. Chaque poil est le résultat de milliers d’années d’évolution et joue un rôle spécialisé dans le fonctionnement complexe du corps.

Le poil humain, comme celui de tous les animaux, présente des avantages anatomiques : l’un de ses principaux objectifs est de protéger le corps contre diverses substances extérieures.

Découvrez  Les avantages et inconvénients de l’épilation à lumière pulsée

L’épilation n’est pas un facteur de danger en soi, car notre mode de vie actuel nous offre toute la sécurité nécessaire. L’un des grands avantages de l’évolution est notre capacité à nous protéger de manière appropriée et à vivre dans un environnement sûr. Ce n’est pas un hasard si la pilosité du corps humain s’est progressivement amincie au cours des millénaires, réduisant sa présence à un minimum, bien que dans des pourcentages qui varient d’une personne à l’autre ; l’une des variables déterminantes de ces pourcentages, par exemple, est le groupe ethnique de la personne.


Quand les effets secondaires sont-ils susceptibles de se produire ?

Comme indiqué précédemment, l’épilation partielle ou totale ne pose pas de problème de santé à l’heure actuelle. Lorsque l’on parle d’effets secondaires, le sujet se complique et c’est sur ce point que nous devons nous concentrer afin de bien comprendre les conséquences négatives potentielles de l’épilation. Les procédures et les produits utilisés dans ce cas sont particulièrement importants car ils sont directement responsables des difficultés qu’ils peuvent produire.

Il est évident qu’en les utilisant de manière appropriée et en suivant le plus fidèlement possible les instructions, on peut réduire les facteurs de risque. Toutefois, il convient de noter que le risque de problèmes liés à l’utilisation d’une ou de plusieurs techniques épilatoires dépend fortement des qualités physiques de l’individu, ainsi que des maladies ou des situations passées qui peuvent en favoriser le développement.

Les contres-indications

Pour commencer, il est essentiel de comprendre que l’épilation fait référence à l’élimination totale des poils de leur position initiale. L’épilation à la cire, les épilateurs, les lasers et les appareils à lumière pulsée font tous partie de ce groupe. On peut également citer les rasoirs et les crèmes dépilatoires, que l’on qualifie de dépilation plutôt que d’épilation puisque seuls les poils apparaissent en surface sont éliminés.


Caractéristiques et contre-indications de la cire et de l’épilation

L’épilation à la cire et l’épilation fonctionnent sur le même principe : elles arrachent toutes deux le poil. Dans le premier cas, plusieurs poils sont arrachés en une seule fois ; dans le second, les poils sont extraits manuellement un par un à l’aide d’une pince tournante. L’épilation à la cire est la plus intrusive des deux techniques, car elle implique davantage la peau.

Par conséquent, il existe un certain nombre de considérations qui, si elles existaient, entraveraient considérablement son utilisation :

  • Brûlures
  • Capillaires fragiles dus à une foliculite
  • Varices
  • Lésions de la peau

Dans toutes ces circonstances, l’épilation à la cire serait préjudiciable à la guérison, en plus d’être extrêmement désagréable. Les capillaires et les varices, en particulier, méritent d’être examinés de plus près, car le lien avec l’épilation à la cire peut ne pas être aussi clair.

L’épilation à la cire chaude, en particulier, est susceptible d’aggraver, voire de provoquer, ces deux problèmes. L’application de chaleur sur la peau peut favoriser la dilatation veineuse, ce qui augmente le diamètre des varices, avec toutes les répercussions qui en découlent : rétention d’eau, crampes et sensation de lourdeur. Bien entendu, la composante esthétique doit être prise en compte. De même, la fluctuation de température stresse les capillaires des couches les plus superficielles de l’épiderme, ce qui provoque leur éclatement et l’apparition des rougeurs habituelles.


Pourquoi l’épilation intime nécessite-t-elle une plus grande attention ?

L’épilation intime est associée à des effets indésirables très importants. L’épilation brésilienne, qui implique l’épilation complète des zones pubiennes et inguinales, est associée à des réactions indésirables plus fréquentes et plus importantes.

Découvrez  Comment se tailler les poils pubiens facilement ?

Cela est particulièrement vrai chez les personnes immunodéprimées, qui présentent un risque d’infection, voire de maladie grave, considérablement plus élevé que la population générale. Lorsqu’on envisage une telle thérapie, il est important de garder cela à l’esprit. De nombreux témoignages ont été publiés dans la littérature à ce sujet, notamment le cas d’une patiente atteinte de diabète de type 1 qui a eu une grave infection à Streptococcus pyogenes et à l’herpès simplex après avoir subi une épilation brésilienne.

Les blessures et les infections sont courantes

En outre, comme le montrent plusieurs études sur la question, l’épilation des régions intimes augmente les risques d’infection par des virus tels que le Molluscum contagiosum, qui provoque des gonflements et des plaies dans les couches superficielles de la peau.

Les abcès, les furoncles vaginaux, la folliculite et les kystes irrités sont quelques-unes des réactions secondaires les plus courantes. Cela est particulièrement vrai lorsque l’épilation à la cire est effectuée sans les soins et l’expérience nécessaires. Il est généralement essentiel de consulter un médecin avant de se livrer à l’épilation à la cire brésilienne, qui, par nature, se prête davantage à l’apparition de problèmes plus importants.

Les dangers inhérents à l’épilation intime, en revanche, ne semblent pas décourager les amateurs du genre. Selon un sondage réalisé dans diverses institutions aux États-Unis, 76,1 % des 7570 participants ont eu recours à l’épilation, avec 1430 incidences de réactions négatives.

Pour les hommes, le scrotum, le pénis et le pubis étaient les sites les plus touchés ; pour les femmes, le pubis, le vagin, l’intérieur des cuisses et le périnée étaient les zones les plus concernées. Les résultats sont donc sans ambiguïté et démontrent que l’épilation intime peut être dangereuse si elle est mal appliquée.

=> Vous recherchez un épilateur de qualité ? Découvrez l’épilateur Beurer à lumière pulsée et notre avis ici !


Quelles sont les erreurs les plus courantes et comment les éviter ?

L'épilation intime

Si nous nous concentrons sur le reste du corps, les difficultés les plus courantes qui surviennent après une épilation à la cire sont dues à une mauvaise application du produit. Les brûlures causées par l’application d’une cire trop chaude sont relativement rares et, selon l’unité des brûlures graves de l’hôpital Royal North Shore, elles sont généralement liées à un comportement non conforme au mode d’emploi du produit ; dans cet exemple, un double chauffage dans un four à micro-ondes.

Une condition préexistante d’allergie ou d’intolérance est à l’origine d’un pourcentage significatif d’inflammations ou de lésions causées par l’épilation à la cire. Les composants d’un produit ne sont pas toujours 100 % naturels et leur mise en contact direct avec la peau peut entraîner de nombreux problèmes. Pour éviter ces mésaventures, il est bon d’essayer le produit sur une petite partie du corps avant d’en appliquer une quantité importante.

L’utilisation d’une cire faite maison peut être un excellent moyen d’éviter tout effet négatif. Par exemple, le « sugaring », qui implique l’utilisation d’une variété de composants facilement disponibles et dépourvus de toxines potentiellement dangereuses.


La folliculite est une affection qui touche les follicules pileux. Quelles en sont les causes ?

La folliculite est incontestablement l’un des effets secondaires les plus courants des traitements d’épilation tels que les épilateurs, les lasers et la lumière pulsée. Selon une recherche incluant 28 personnes, elle affecte surtout les zones entourant les extrémités, comme le bras et l’avant-bras. Il s’agit généralement de lésions souvent érythémateuses.

Découvrez  Pourquoi faut-il se raser avant l’épilation laser ?

Les virus, les champignons et les bactéries sont les causes les plus courantes de la folliculite, qui est une inflammation des follicules pileux. En ce qui concerne la folliculite post-épilation, la cause est une modification de l’épiderme qui développe une infection lorsqu’il est exposé au stress des coupures et des déchirures. Cela est fréquemment dû à une mauvaise propreté des rasoirs et des épilateurs, et il est donc conseillé de les nettoyer régulièrement.

Des boutons, des poils sous-cutanés, des tâches et, dans les cas les plus graves, des cicatrices apparaissent sur les jambes et l’aine, avec l’apparition de boutons, de poils sous-cutanés, de tâches et de cicatrices. Pour éviter cela, choisissez un procédé d’épilation bien accepté ou, à tout le moins, adapté aux exigences de votre peau. Dans ce contexte, le laser et la lumière pulsée sont incontestablement des options viables, avec un risque très faible de formation de folliculite.

=> Découvrez le meilleur produit pour faire une épilation à la cire sur le visage dans ce comparatif !


En résumé

L’existence de poils sur toute la surface du corps est parfaitement normale et remplit une fonction précise dans le fonctionnement complexe de l’organisme. Si le poil était à l’origine là pour des raisons de survie, cet aspect s’est estompé avec le temps, et son élimination totale ou partielle ne pose plus de problème.

Toutefois, les maladies et les états physiques passés qui ne conviennent pas à cette technique peuvent compromettre son succès, entraînant diverses réactions négatives et des répercussions potentiellement catastrophiques. Une mauvaise utilisation des nombreux produits d’épilation disponibles sur le marché est une autre cause importante de réactions sévères. La sélection de la meilleure approche appropriée et son application adéquate peuvent donc être déterminantes pour l’obtention ou non de résultats indésirables.

Une compréhension approfondie des différentes stratégies peut donc déterminer si un achat en vaut la peine ou non. Vous pourriez être intéressé par la lecture des articles suivants à cet égard :

Si les opinions sur la sécurité des techniques épilatoires actuellement disponibles – tant dans les studios spécialisés qu’à domicile – restent inchangées, de nombreuses études publiées confirment l’incidence non négligeable d’effets indésirables, il est donc recommandé de les utiliser en toute sécurité et conformément aux directives du fabricant et du dermatologue. En cas de doute, consultez un médecin ; en présence de lésions ou de maladies de la peau, il est donc conseillé de différer tout choix.

=> Pour éviter les boutons après l’épilation, lisez cet article !

Rate this post
Soigne Tes Poils Persona

Pierre

Plus de publications

Magicien des bons plans !

Retour en haut