Comment lutter contre les poils incarnés

Poils incarnés : Tout ce que vous devez savoir

Nombreux sont ceux qui le connaissent : il ressemble à un bouton souterrain. Cependant, il y a un poil caché en dessous qui ne veut tout simplement pas sortir de la peau. En plus d’être désagréables, les poils incarnés peuvent être très douloureux.

Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur les poils incarnés, y compris comment les éviter et les enlever correctement.


L’essentiel en quelques mots

  • Il peut arriver qu’un poil pousse dans la peau au lieu d’en sortir. Dans ce cas, on parle de poil incarné.
  • Les poils incarnés peuvent démanger, faire mal et rendre la peau rouge. Dans certains cas, les enfants peuvent même contracter une infection.
  • Avec une procédure d’épilation appropriée, vous pouvez empêcher les poils incarnés de pousser.

Où les poils incarnés apparaissent-ils souvent et que sont-ils exactement ?

poils corps

Les poils incarnés sont inesthétiques, douloureux et démangent. Mais que sont exactement les poils incarnés ? Les poils du corps comme celui-ci s’enroulent et se développent dans la peau au lieu de pousser vers l’extérieur. Comme le poil ne peut atteindre la surface de la peau, cela entraîne généralement une inflammation, qui peut être inconfortable et irritante. Les poils incarnés ont souvent l’apparence d’un bouton.

Sur le corps, les poils incarnés peuvent apparaître pratiquement partout. Sur le visage, la région génitale, les aisselles, les jambes, les aisselles… Ils sont particulièrement fréquents dans les zones où l’on se rase et où la peau est délicate. Et cela nous amène directement à la racine du problème : les poils incarnés.

=> Découvrez notre comparatif des meilleurs épilateurs pour le visage ici !


Les poils incarnés ont des causes, quelles sont-elles ?

L’épilation est la cause la plus fréquente des poils incarnés. Lorsque le poil revient après avoir été épilé, il peut le faire rapidement dans la direction opposée. Le sébum et les cellules mortes de la peau peuvent obstruer le canal de développement du poil, bien que celui-ci puisse encore pousser vers l’intérieur. Les poils incarnés peuvent également être favorisés par des vêtements serrés. La direction du poil peut changer sous l’effet de la pression et du frottement.

Les poils incarnés sont particulièrement fréquents chez les personnes ayant des cheveux épais et bouclés. Dans cette zone, le poil est plus susceptible de s’enrouler et de pousser latéralement plutôt que de sortir directement de la peau.

Les cinq meilleures façons d’éviter les poils incarnés

La stratégie la plus simple pour éviter les poils incarnés consiste à éviter les procédures d’épilation et à laisser pousser les poils. Cependant, cela est impensable pour beaucoup. Voici donc 5 excellentes mesures préventives que vous pouvez prendre.

1. L’exfoliation

Avant chaque épilation, votre peau doit être soigneusement exfoliée. Cela permet au rasoir de glisser plus facilement sur la peau en éliminant les débris, les cellules mortes et l’excès de sébum. De plus, lorsque les poils reviennent, ils auront suffisamment d’espace et ne rencontreront pas d’obstacles sur leur chemin. Le risque de poil incarné s’en trouve diminué.

2. Se raser correctement

En matière d’épilation, le rasage a la cote. Il est efficace, indolore, rapide et complet. Cependant, il est possible de commettre quelques erreurs de rasage qui non seulement augmentent le risque de blessure mais favorisent également les poils incarnés.

  • Assurez-vous que les lames de votre rasoir sont toujours bien aiguisées. Vous devez les changer immédiatement si elles semblent ternes.
  • Comparé au rasage à sec, le rasage humide est plus doux pour la peau. Avant le rasage, veillez à adoucir légèrement la peau avec de l’eau chaude (par exemple, dans un bain moussant). Le processus d’épilation en sera facilité.
  • Utilisez toujours de la mousse ou du gel à raser pour que le rasoir glisse plus facilement sur la peau. Conseil : Vous pouvez également ajouter un peu d’après-shampoing si vous n’avez pas de mousse à raser sous la main.
  • Pour ne pas aggraver davantage la peau, vous devez toujours vous raser dans le sens du développement du poil. Cette méthode peut également être utilisée pour éviter les poils incarnés.

3. Au lieu de vous raser, essayez la lumière pulsée, la cire ou l’épilation

L’épilation à la cire ou à l’épilateur élimine à la fois le poil et sa racine. Avec le rasage, les poils développent des arêtes vives et les risques de poils incarnés sont moindres. Les poils peuvent pousser vers l’intérieur plutôt que vers l’extérieur si vous avez des poils épais et indisciplinés et une racine endommagée.

Vous pouvez aussi utiliser le laser comme alternative. Comme le poil est endommagé à la racine pendant l’épilation permanente à la lumière pulsée, il pousse moins vite.

4. Soins

Prenez soin de votre peau en permanence. La peau reste lisse et souple grâce à la lubrification. Il est ainsi plus facile pour les poils de pousser directement sur la peau. Les poils poussent plus facilement sur une peau sèche.

5. Buvez beaucoup

L’eau favorise la circulation sanguine et maintient la souplesse de la peau. Les racines des cheveux en bénéficient également. Les poils incarnés sont moins susceptibles d’apparaître, et ils peuvent pousser plus efficacement.


Techniques d’épilation des poils incarnés

Si le poil est déjà incarné, que faire ? Deux options s’offrent à vous.

Tout d’abord, vous pouvez laisser le poil incarné tranquille s’il n’est pas gênant, s’il ne démange pas, s’il ne fait pas mal et s’il n’est pas gênant d’un point de vue esthétique. En général, la peau entoure le poil et, après un certain temps, le repousse naturellement.

Ensuite, vous pouvez effectuer les actions suivantes si le poil incarné crée une peau rougeâtre, des démangeaisons et peut-être même une certaine douleur :

Pendant quelques minutes, appliquez un gant de toilette chaud et humide sur la région. La peau deviendra plus douce, et les pores s’ouvriront.

Appliquez un peeling chimique doux. Les cellules mortes de la peau qui obstruent le canal de croissance seront éliminées en conséquence.

Si le poil n’est pas encore à la surface de la peau, vous pouvez nettoyer la région concernée et retirer le poil à l’aide d’une pince à épiler ou d’une aiguille stérile. Il suffit de rendre le poil visible sans l’arracher. Puis désinfectez une nouvelle fois pour éviter toute contamination.

Le poil incarné a-t-il développé un abcès ou est-il vraiment enflammé ? Si c’est le cas, vous devez vous abstenir de le faire vous-même. Faites-le enlever correctement par un dermatologue en l’y amenant. En outre, le médecin vous recommandera des crèmes ou des médicaments contre l’inflammation.

=> Si vous voulez vous épiler le maillot à la maison, lisez cet article !


Conclusion

Les poils incarnés peuvent être assez douloureux en plus d’être gênants. Il peut s’irriter très rapidement si le poil pousse dans la peau plutôt que hors de celle-ci. Pour éviter les poils incarnés, il est essentiel de procéder correctement à l’épilation.

Si le poil est déjà incarné, vous pouvez utiliser les conseils susmentionnés pour essayer de l’enlever vous-même. Vous pouvez également vous rendre chez un dermatologue pour le faire enlever correctement.

=> Pour voir les meilleures marques d’épilateur cette année, lisez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page