Comment choisir son lisseur

Comment choisir son lisseur ?

Les lisseurs de cheveux font à juste titre partie de la liste des appareils préférés des femmes, comme nous l’avons vu dans la maison, car ils nous permettent d’avoir des looks distinctifs pour les événements importants sans avoir à dépenser beaucoup d’argent chez le coiffeur.

Cependant, il faut garder à l’esprit que la chaleur créée par la plaque, qui est malheureusement nécessaire pour modifier la structure des cheveux, pourrait les endommager de manière presque irréversible à long terme. Nous vous recommandons de lire notre guide d’utilisation du lisseur de cheveux pour obtenir des informations supplémentaires sur la façon de minimiser les dommages collatéraux.

Sur cette page, nous allons plutôt apprendre à choisir un lisseur en fonction de ses attributs, en tenant compte de notre budget, de notre type de cheveux, de la fréquence d’utilisation et du résultat souhaité.


1. Les ingrédients de construction du lisseur à cheveux

Les matériaux utilisés pour fabriquer le lisseur sont cruciaux car ils déterminent l’influence du lisseur sur nos cheveux.

Les plaques de lissage en aluminium sont utilisées dans tous les lisseurs du marché ; le revêtement de ces plaques varie.

=> Découvrez le meilleur lisseur pour cheveux afro dans ce comparatif !

Aluminium

Les modèles les plus archaïques qui utilisent simplement de l’aluminium (un matériau très bon marché) se sont avérés avoir une plus grande incidence de cheveux endommagés et brûlés par une trop grande quantité de chaleur mal dispersée, ainsi que les mèches adhérant trop à la surface, ce qui augmente le risque de rupture des cheveux pendant l’utilisation.

Céramique

Depuis de nombreuses années, presque tous les fabricants recouvrent les plaques d’aluminium de céramique. Ce matériau permet aux plaques de chauffer rapidement, mais la chaleur est dispersée uniformément, de sorte que les cheveux ne sont pas surchauffés à certains endroits plus que d’autres et que la chaleur est mieux gérée. De plus, les plaques à revêtement céramique ne font pas « coller » les cheveux, ce qui permet un meilleur flux, des cheveux moins abîmés et un stress réduit : en fait, il faut moins de passages pour que chaque mèche obtienne le résultat souhaité. En revanche, la céramique rend la plaque plus fragile et, en cas de chute, elle peut se briser définitivement.

Tourmaline

Les plaques recouvertes de tourmaline, sans doute le meilleur de tous les paysages actuellement disponibles, sont devenues une nouveauté ces dernières années. La tourmaline est un minéral unique qui s’ionise de manière naturelle, émettant des ions négatifs qui se mélangent aux ions positifs présents naturellement sur les cheveux, réduisant ainsi l’électricité statique et la sensation de frisottis.

En conséquence, les cheveux sont plus brillants et plus soyeux. Le prix est un inconvénient : son coût est prohibitif.

Découvrez  Comment appliquer la cire sur les cheveux ?

Toutefois, il existe sur le marché certaines versions de plaques en céramique avec tourmaline dont le prix est raisonnable. Ainsi, vous pouvez bénéficier du potentiel ionisant de la tourmaline tout en économisant beaucoup d’argent !

Il faut constamment évaluer les paramètres techniques, mais il vaut mieux ne pas se fier à ce qui est trop bon marché. En effet, de nombreuses entreprises font de la publicité mensongère pour faire passer des plaques entièrement en céramique et/ou en tourmaline pour des plaques conventionnelles.

Titane

Complétons notre liste avec les plaques revêtues de titane, un matériau qui a récemment gagné en popularité. Le titane est un métal naturel qui conserve la chaleur, mais ces plaques sont surtout utilisées pour les traitements de lissage chimique. Il convient également de noter que le titane ne devrait jamais être utilisé pour lisser les cheveux car il rend le pli terne et déshydrate les cheveux.

=> Si vous souhaitez savoir quand changer votre lisseur, lisez cet article !


2. Le fer à vapeur

Le fer à vapeur

Les lisseurs à vapeur sont de plus en plus populaires ces dernières années, notamment chez les coiffeurs. Il s’agit d’un lisseur capable de créer de la vapeur grâce à un réservoir qui est rempli d’eau juste avant l’utilisation, comme son nom l’indique.

Ces lisseurs, en revanche, doivent être utilisés en conjonction avec des traitements pro-kératine, qui sont des éléments chimiques comparables à la kératine naturelle du cheveu et qui sont activés par l’action de la vapeur et peuvent imprégner la fibre capillaire.

L’utilisation d’un lisseur à vapeur révèle instantanément un avantage significatif : la pro-kératine appliquée avec la vapeur préserve et restructure les cheveux pendant le repassage, réduisant ainsi les dommages causés par les chocs thermiques.

Le seul inconvénient est le prix, qui est assez important, et dans certains cas même supérieur à celui d’un lisseur professionnel.


3. La température

Soyons clairs : il n’existe pas de lisseur qui n’endommage pas la fibre capillaire. Les lisseurs fonctionnent sur le concept de la chaleur, et les cheveux seront endommagés à long terme. En revanche, l’utilisation de la plus basse température nécessaire à la mise en forme de nos cheveux permet de ne pas les abîmer, c’est pourquoi un lisseur avec une régulation de température est indispensable. Cependant, certains lisseurs haut de gamme, comme le GHD, ne disposent pas d’un contrôle de la température (mais font tout de même partie des meilleurs) mais permettent de maintenir les plaques à une température constante (généralement autour de 185°C) pour éviter d’abîmer les cheveux.

Important à savoir : un bon lisseur peut atteindre une température maximale de 230 degrés Fahrenheit ; dépasser cette température est inutile et endommagea gravement les cheveux ; il ne doit être utilisé que pour les cheveux particulièrement résistants (tels que les cheveux épais, bouclés ou difficiles à coiffer), et la température minimale pour un repassage décent est d’environ 130 degrés Fahrenheit.

Découvrez  Cheveux abîmés après l’été : Les conseils du dermatologue

=> Lisseur vapeur ou traditionnel ? La réponse ici !


4. Dimensions du lisseur à cheveux

Les lisseurs à cheveux ne font pas exception à la règle selon laquelle la taille est importante. Il existe une variété de types disponibles dans une variété de tailles, allant du xl aux variantes plus fines et plus compactes qui peuvent tenir dans votre sac à main. Alors, comment choisir le meilleur lisseur ?

Il est essentiel de tenir compte du type de cheveux, du temps d’utilisation et de la fréquence d’utilisation.

Un bon lisseur doit être suffisamment long (10/12 cm) pour traiter efficacement le plus de cheveux possible en une seule fois et limiter ainsi le temps d’exposition des cheveux à la chaleur.

Des plaques de différentes tailles et adaptées à des applications spécifiques sont également disponibles.

Il est impossible de manquer les plaques « Maxi ». Elles sont énormes non seulement en longueur mais aussi en largeur, comme leur nom l’indique. Elles conviennent aux personnes ayant des cheveux épais et longs et/ou des cheveux volumineux et particulièrement crépus : grâce aux plaques solides qui les composent, vous pouvez saisir un plus grand volume de cheveux en un seul mouvement, et l’opération est plus rapide qu’avec des plaques standard.

Les plaques « minuscules« , quant à elles, sont si petites qu’elles peuvent facilement se glisser dans vos bagages pour toute mise au point de dernière minute, mais elles ne sont pas recommandées pour une utilisation sur l’ensemble de la tête, sauf si vous avez une coupe courte à mettre en valeur.


5. L’effet ionisant

De nombreux lisseurs sur le marché ont désormais un « effet ionisant », qui permet de mieux lisser les cheveux et, par conséquent, de les rendre moins crépus, plus brillants et plus soyeux.

Lorsque nous brossons nos cheveux, ils se chargent en ions positifs, et l’électricité qui en résulte est à l’origine des frisottis et de l’indiscipline des cheveux (vous savez comment ils gonflent ?).

La fonction ionisante libère des ions négatifs, qui se lient aux ions positifs et annulent leur impact. La charge statique résiduelle est éliminée, et les cheveux sont moins électriques, plus propres et plus brillants en conséquence. Cette fonction se trouve dans la dernière génération de lisseurs, et elle est très importante pour garder les cheveux doux et éviter l’impression de « folie des lions » !


6. Ergonomie du lisseur

Le lisseur, comme tout autre produit d’usage courant, doit être ergonomique, avec une attention particulière portée à la poignée, à la simplicité d’utilisation et au poids.

Même si vous vous procurez le meilleur lisseur du marché, si vous n’arrivez pas à le tenir et à le manier, vous aurez du mal à bien lisser vos cheveux et gaspillez votre argent.

Avant d’acheter votre petit bijou, tenez compte du poids et de l’ergonomie du lisseur que vous avez choisi : les différences dans ces caractéristiques entre un lisseur maxi et un lisseur compact sont importantes, mais, comme nous l’avons vu dans la section sur la taille, c’est la nature du cheveu qui doit nous guider dans la bonne direction.

Découvrez  Comment choisir son sèche-cheveux ?

7. Capacités supplémentaires

Passons à l’évaluation des choix qui peuvent être ajustés, ou qui sont automatiquement disponibles sur le modèle en question, pour rendre le lisseur encore plus complet une fois que vous avez énoncé les qualités qu’un lisseur de cheveux décent doit avoir.

  • Il existe sur le marché des plaques qui utilisent une technologie particulière pour mieux protéger les cheveux colorés du stress thermique.
  • L’effet ionisant : comme nous l’avons vu précédemment, il s’agit d’une grande caractéristique pour rendre les cheveux plus doux et moins électriques.
  • La technologie de refroidissement actif permet de pousser de l’air froid sur les cheveux immédiatement après le lissage, ce qui permet de fixer le style avec le froid tout en évitant un réchauffement excessif de la fibre capillaire et donc de mieux la protéger.
  • Lissage des cheveux mouillés : nous n’utilisons pas cette fonction, mais il existe sur le marché des lisseurs Wet To Dry (à utiliser précisément sur les cheveux mouillés) qui font en sorte que l’humidité résiduelle du cheveu pénètre dans les écailles pendant le séchage, évitant ainsi que les cheveux ne se froissent en absorbant l’humidité de l’extérieur, surtout pendant les périodes de forte humidité.
  • Multi-styler : il existe des lisseurs qui permettent de réaliser différents styles (lisse, ondulé ou bouclé) avec un seul outil ; ils plairont donc aux femmes qui veulent changer fréquemment de look.
  • Vous devriez avoir une vue beaucoup plus complète et de meilleures idées pour choisir un lisseur qui répond à vos besoins si vous avez lu l’ensemble de notre article sur comment acheter un lisseur de cheveux.

=> Pour savoir comment réparer des cheveux abîmés par le lisseur, lisez cet article !

Rate this post
Soigne Tes Poils Persona

Pierre

Plus de publications

Magicien des bons plans !

Retour en haut