Combien consomme un sèche cheveux

Combien consomme un sèche-cheveux ?

Lorsque nous parlons de la consommation d’énergie des appareils électroménagers, nous supposons souvent que des équipements comme le four ou le fer à repasser ont le plus d’influence sur nos dépenses. Cependant, nous oublions d’autres gadgets qui nécessitent tout autant d’électricité et que nous utilisons beaucoup plus fréquemment : l’exemple parfait est le sèche-cheveux, un article qui a proportionnellement la plus grande influence sur nos coûts énergétiques, surtout lorsque nous ne l’utilisons pas consciemment.

Nous allons éclaircir ce problème dans les paragraphes suivants, en évaluant les facteurs à prendre en compte pour estimer la consommation des appareils électroménagers et en recommandant quelques moyens simples pour en réduire le coût.


Du kilowattheure à la puissance

La puissance d’un appareil électroménager, c’est-à-dire la quantité d’énergie électrique qu’il consomme pour fonctionner, est le premier facteur qui influence sa consommation. Cette valeur est représentée en watts et est souvent affichée sur les appareils eux-mêmes ; par exemple, la puissance d’un sèche-cheveux est affichée sur le corps principal, près de la grille arrière, et est signifiée par un chiffre suivi de la lettre « W ».

Ce chiffre correspond en réalité à la puissance maximale demandée par l’appareil en question pour les sèche-cheveux et de nombreux autres appareils. En fait, la plupart des sèche-cheveux contemporains de milieu de gamme vous permettent de spécifier plusieurs degrés de température et de puissance du flux d’air ; en choisissant un niveau modeste de chaleur et de vitesse, le sèche-cheveux consommera beaucoup moins d’énergie que s’il était réglé sur la chaleur et la vitesse maximales.

Toutefois, pour déterminer la dépense réelle qui apparaîtra sur la facture, il faut inclure un deuxième aspect en plus de la puissance : le temps, et plus précisément la durée pendant laquelle l’appareil reste allumé, en consommant de l’énergie. Cette dernière est généralement exprimée en heures. En multipliant la puissance de l’appareil par le nombre d’heures d’utilisation, on obtient la consommation exacte. Le kilowattheure, ou kWh, est la quantité d’énergie nécessaire pour faire fonctionner un appareil de 1 000 watts pendant 1 heure, un appareil de 100 watts pendant 10 heures, un appareil de 2 000 watts pendant une demi-heure, etc.

Mais quel est le prix d’un kilowattheure ? Les prix finaux pour les consommateurs domestiques varient, bien sûr, en fonction du fournisseur d’énergie en question et du type de contrat. Toutefois, pour faciliter les calculs, nous pouvons retenir un coût de 0,20 euros par kWh.

Découvrez  Comment couper les cheveux avec une tondeuse ?

=> Découvrez le meilleur sèche-cheveux ionique dans notre comparatif !


Coûts associés aux différents modes d’utilisation

La consommation d'un sèche cheveux

Nous allons maintenant nous intéresser à la consommation d’énergie d’un sèche-cheveux. La majorité des sèche-cheveux du marché ont une puissance comprise entre 600 watts et 2400 watts (pour les modèles les plus sophistiqués aux performances professionnelles) : sachant que la consommation moyenne d’un foyer est d’environ 3 kWh, un sèche-cheveux très puissant peut consommer près des 2/3 de l’énergie disponible dans la maison !

La consommation étant influencée par le temps d’utilisation, il faut également tenir compte du nombre de personnes qui utilisent le sèche-cheveux et, surtout, de leurs cheveux : une famille de quatre personnes, par exemple, consommera beaucoup plus d’énergie qu’un couple ou une personne seule, et les cheveux très longs ou épais nécessiteront des temps de séchage plus longs que les cheveux courts ou fins.

Voici donc comment nous pouvons faciliter les choses :

Nous consommerons environ 0,03 € pour 10 minutes d’utilisation, 0,10 € pour 30 minutes, et 0,20 € pour une heure à une puissance de 1.000 W ; à une puissance de 1.500 W, nous consommerons environ 0,05 € pour 10 minutes d’utilisation, 0,15 € pour 30 minutes, et 0,30 € pour une heure ; à une puissance de 2.000 W, nous consommerons environ 0,06 € pour 10 minutes d’utilisation, 0,20 € pour 30 minutes, et 0,40 € pour une heure ; à une puissance de


Petites astuces pour économiser sur votre facture

Le sèche-cheveux fait partie de ces appareils électriques dont on ne peut se passer, surtout en hiver. Pourtant, il existe quelques habitudes qui, si elles sont pratiquées régulièrement, peuvent nous aider à faire des économies :

Tamponnez bien vos cheveux avec une serviette avant d’utiliser le sèche-cheveux pour enlever une partie de l’eau supplémentaire et accélérer le processus de séchage.

Évitez d’utiliser le sèche-cheveux à son réglage le plus élevé : une fois qu’ils sont presque secs, vous pouvez passer à des réglages moins élevés pour économiser de l’énergie.

Lorsque d’autres appareils énergivores (lave-linge, micro-ondes, fours et fers à repasser) sont utilisés, évitez d’utiliser le sèche-cheveux.

Envisagez d’acheter un sèche-cheveux respectueux de l’environnement, comme l’Imetec SE1 1000, qui allie économies d’énergie maximales et performances professionnelles.

=> Vous souhaitez savoir comment sécher ses cheveux bouclés ? Lisez cet article !

Rate this post
Soigne Tes Poils Persona
Découvrez  Hair Plopping : Qu’est-ce que c’est et comment le maîtriser ?

Pierre

Plus de publications

Magicien des bons plans !

Retour en haut